Réflexion sociétale – Réunion du 24 juin 2018

Voici quelques retours suite à notre réunion « réflexion sociétale » du 24 juin :

Notre vision du futur ?

Les inégalités augmentent, le changement climatique s’accélère, de plus en plus de scientifiques parlent de « 6ème extinction de masse ». Nous souhaitons que les choses changent positivement !
Sentiment que toutes ces injustices nous mènent vers de nombreux problèmes. Mais de plus en plus de personnes se posent des questions et beaucoup de monde agit dans le sens positif. L’avenir est incertain, nous avons des inquiétudes mais aussi des espoirs.

Le système économique actuel ne convient pas. Les individus s’en rendent compte et réagissent. Cela permettra peut-être une évolution positive au fil des années, changer le monde de façon positive est possible.

Le travail personnel intérieur permet de participer à un changement positif.

« Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste ajuste ses voiles. » – William Arthur Ward.

C’est dans le présent que nous construisons le futur.

Les objectifs.

L’objectif est de participer à un changement de société dans un sens positif.

Pour atteindre cet objectif, nous agissons entre autres en :
-> Dénonçant les problèmes existants.
-> Échangeant sur les moyens de changer le monde pour construire une nouvelle réalité.
-> Proposant des solutions et en agissant.
-> Mettant en place une pédagogie pour expliquer nos idées.
-> Sensibilisant.

Échanges, réflexions.

Certains individus sont satisfaits du système actuel et ne veulent pas en changer. La mise en place d’un nouveau modèle de société pourrait leur faire se rendre compte que de meilleures organisations sociétales sont possibles.
De nombreux problèmes sont liés à l’organisation du système actuel qui favorise entre autres la violence.
Pour faire changer les choses, il faut agir et aussi comprendre pourquoi les comportements humains ne changent pas malgré les dangers annoncés.

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus conscients et engagés puisse changer le monde. C’est même de cette façon que cela s’est toujours produit. » – Margaret Mead.

Question de la nature du discours : positif / négatif.

Donner une vision catastrophique risque de bloquer les individus.
Avoir une vision positive est important mais il est tout aussi important de connaître les problèmes avant de les résoudre.

Les actions : échanger avec des individus dans l’espace public, pour le sensibiliser.

Idée à concrétiser : poser quelques questions (en binôme) à des personnes dans l’espace public (dans des parcs par exemple) pour les inviter à échanger sur ces thématiques et à y réfléchir.

Objectif de cette future activité :
-> Encourager les individus à se poser les questions.
-> Leur faire découvrir les initiatives à Metz (en terme de ressource alternative par exemple).
-> Leur donner envie d’agir.
-> Se faire une idée de l’opinion générale sur ces thématiques et obtenir des informations.

Le questionnaire, quelques idées :
-> Comment voyez vous la société actuelle en terme d’environnement, social, sociétal, etc. ?
-> Pour vous, quelle est la société idéale ?
-> Que peut-on faire ?
-> Est-ce que vous faites des choses ? Lesquelles ?

Vous souhaitez participer à cette activité ? Prévenez-nous en envoyant un mail à contact@motris.fr

Mettre en place une médiathèque.

L’objectif est de proposer une liste de livres, films, documentaires, etc. sur les thématiques en lien avec l’environnement, l’organisation de la société, etc.
Sur cette liste de supports, on pourrait indiquer où trouver les livres, films, etc. et y faire une synthèse, tout en donnant les avis des uns et des autres. Chacun pourrait aussi faire une présentation de livres, films, etc. en réunion.
Une liste de ressources a été publiée sur le Wiki de MOTRIS.

Organiser des conférences sur les propositions sociétales.

Trouver des sujets (économie distributive, revenu de base, etc.) et des intervenants (contacter des professeurs d’université par exemple).

Tenir à jour une liste / carte des ressources locales pour agir.

Mettre à jour la liste papier que nous possédons et compléter la carte Près de chez nous.